TRAVAIL : DROIT ET OBLIGATION

Présidente de la FGTB de Bruxelles et animatrice d'un groupuscule d'extrême gauche, Anne-Marie APPELMANS nous a annoncé que l'emploi est un droit et non un devoir. Elle rejoint ainsi la mauvaise compréhension de l'art. 23 de la Constitution qu'en a le juge VERSLUYS.

A tout droit correspond un devoir, au droit au travail correspond l'obligation de travailler.
Au libre choix d'une activité professionnelle correspond l'obligation de choisir une activité professionnelle utile dans un créneau porteur.
Alors, s'insurger comme Anne-Marie contre l'état social actif parce qu'il oblige les chômeurs à acquérir une formation utile à la société pour pouvoir mériter l'aide de la société indique que le groupe de réflexion d'Anne-Marie manque de logique à part bien sûr de logique révolutionnaire.

A ce propos, rappelons la réponse d'une employée des postes certainement associée au groupe de réflexion d'Anne-Marie.
Comme, question de parler pendant qu'elle comptait des timbres, je lui disais :
" Grâce à mon achat de 200.000 fb de timbres postes, un employé gagne sa vie ce mois-ci "
elle répondit :
" Pas du tout, nous avons un bon emploi et vous nous apportez juste du travail " !

La ligue Belge des Droits de l'Homme Agresseur , Envahisseur et refusant d'étudier et de travailler est aussitôt accourue au secours d'Anne-Marie :
" Quoi, trente mille étudiants inscrits au CPAS et qui ne travaillent pas et ratent leurs examens devraient se mettre à travailler, la ligue en a avalé son joint, sa cigarette et son verre d'alcool de travers ".
Elle a aussitôt organisé une conférence de presse avec ses organisations associées pour dénoncer cette affreuse obligation de travailler, expliquant que ce sont les autres qui doivent travailler et payer des impôts pour tous ses protégés.
Inutile de dire que, comme d'habitude, la RTBF et les autres médias subsidiés ont écouté ces mâles paroles religieusement et nous les ont resservies la larme à l'œil.