FPMEB
FEDERATION DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DE BELGIQUE
SECRETARIAT GENERAL : rue de Stalle 90 - 1180 BRUXELLES
Téléphone : (02) 376.44.97 - FAX : (02) 376.01.71 - Email : fpmeb.bvkmo@skynet.be

STATISTIQUES
DES CREATIONS D'ENTREPRISES
ET DE L'EMPLOI


    Graydon, repris par "La Capitale" du jeudi 2 novembre 2006, publie les chiffres suivants :

      De janvier à août 2005, il y a eu 42.900 créations d'entreprises en 2005 soit 2% de plus qu'en 2004, augmentation qui correspond à l'augmentation de la population.
      Ces créations de 2005 se sont réparties en
      • 24.650 en Flandre
      • 12.124 en Wallonie
      • 6.126 à Bruxelles
      Soit 42.900.

      Disparitions d'entreprises :
      • 60% de celles créées en 1990
      • 50% de celles créées en 1995
      • 30% de celles créées en 2000

      Taux de création nette : + 2% en septembre 2006, correspondant à l'augmentation de la population.
      ______________________________________________________________________________________

        CREATIONS D'ENTREPRISES d'après l'administration de la TVA (Source : Graydon 2006)

        1989 : 63.252
        1990 : 62.749
        1999 : 47.814
        2000 : 49.631
        2001 : 48.332
        2002 : 47.160
        2003 : 50.544
        2004 : 56.774
        2005 : 56.017
        2006 : 67.000 (évaluation)

        ______________________________________________________________________________________


        Pour nous, il semble évident que le gouvernement qui veut créer 200.000 emplois, annonce chaque mois les résultats de ses efforts. Il n'en est rien alors que ces statistiques existent tant par la TVA que par l'ONSS et par GRAYDON.
        Ainsi, il y a eu 2.962 constitutions d'entreprises relevées actuellement en janvier 2004 contre 6.181 en janvier 2003 ; pourtant, il y avait 50.344 constitutions d'entreprises en 2003 contre 47.160 en 2002.

        Grâce à la Banque Carrefour, les créations d'entreprises devaient être connues au jour le jour. Or, c'est l'inverse qui se produit. Il y a deux mois de retard pour les statistiques car la Banque Carrefour ne fonctionne toujours pas rapidement.

        La Dimona, soit la déclaration immédiate chaque jour des entrées et sorties de personnel des firmes privées, permet de connaître chaque jour l'évolution de l'emploi en Belgique. Et pourtant cela ne fonctionne pas.
        Pourquoi ?
          Parce que le gouvernement fédéral et spécialement le gouvernement wallon refusent qu'on connaisse le nombre réel de fonctionnaires ?
          Parce que Mons, le fief d'Elio Di Rupo, est champion toute catégorie du chômage et que l'emploi n'y augmente pas malgré les milliards investis par la Communauté Européenne ?
          Parce que la réalité, c'est que ceux qui se déclarent faussement progressistes sont incapables de créer des emplois créateurs de richesses car ils sont en fait des conservateurs obtus ?


        10 janvier 2007