SITUATION DES PENSIONS DES INDEPENDANTS
AU 1er JANVIER 2002

MONTANT MENSUEL
EN €
MONTANT MENSUEL
EN FB
NOMBRE
DE BENEFICIAIRES
0,01 à 124,99 1 à 5.000 152.152
125,00 à 249,99 5.001 à 10.000 90.748
250,00 à 374,99 10.001 à 15.000 61.876
375,00 à 499,99 15.001 à 20.000 68.835
500,00 à 624,99 20.001 à 25.000 86.158
625,00 à 749,99 25.001 à 30.000 19.505
750,00 à 874,99 30.001 à 35.000 20.127 ;
uniquement pensions de survie de ménages
875,00 à 999,99 35.001 à 40.000 145 ;
idem
1.000,00 à 1.124,99 40.001 à 45.000 1 ;
idem
TOTAL 499.547

On constate que 373.611 indépendants pensionnés reçoivent une pension inférieure à 20.000 FB, cela suite à l'utilisation par le gouvernement de stratagèmes indignes et parce que les médias refusent de publier ces chiffres et leurs causes.

Le ministre actuel des pensions, le socialiste Frank Vandenbroucke, nous a écrit que ceux qui sont mécontents n'ont qu'à demander une pension de survie qui ne pourra leur être accordée qu'après une enquête sur les ressources, ce qui veut dire qu'ils ne pourront avoir d'autres revenus et ne pourront pas posséder un immeuble, pas même leur logement.
Comme vous pouvez le constater ci-dessus, 20.273 l'ont fait dont beaucoup en dissimulant leurs revenus réels et en signant de fausses déclarations. En accordant des pensions décentes proportionnelles aux derniers revenus et par un système de capitalisation, on en reviendrait à plus d'honnêteté.

Les pensions des 499.547 indépendants représentent 75 milliards de FB alors que la dette fédérale s'élève en mars 2003 à 10.800 milliards de FB ( 267.722 millions d'euros).
Les intérêts de la dette publique représentent quelques 500 milliards de FB et ne risquent pas de baisser puisque la dette publique, malgré les circonstances économiques favorables et les taux d'intérêts en baisse, n'a pas cessé d'augmenter. Même les recettes fiscales continuent d'augmenter de 60 milliards de FB par an.
Si la Belgique avait été mieux gérée, on aurait pu doubler les pensions des indépendants en n'y consacrant que 15 % des intérêts de la dette publique. En attendant, ce sont 15 % du budget pensions des indépendants qui sont utilisés par 4% des indépendants nécessiteux.

Jean SOLÉ
Président

03.06.2003