FPMEB
FEDERATION DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DE BELGIQUE
SECRETARIAT GENERAL : rue de Stalle 90 - 1180 BRUXELLES
Téléphone : (02) 376.44.97 - FAX : (02) 376.01.71 - Email : fpmeb.bvkmo@skynet.be
NOMBRE DE TRAVAILLEURS
(14 octobre 2003)

RECUL DE L'EMPLOI EN BELGIQUE

En 2002, le taux d'emploi en Belgique a baissé de 0,2 %. Et les prévisions pour 2003 ne semblent guère plus brillantes.

Le taux d'emploi dans la tranche des 55-64 ans a un peu augmenté l'année dernière, passant de 25 % à 25,8% contre 39,8% pour la moyenne européenne.
Les Etats-membres de l'Union ont convenu que le taux d'emploi devait atteindre partout les 70% en 2010. La Belgique connaît actuellement un taux d'emploi de 60 % (la moyenne européenne est de 64,2 %). D'après les experts du Conseil supérieur de l'emploi, cela nécessiterait la création de 100.000 emplois par an.

En Belgique, la pression fiscale et parafiscale sur les revenus du travail s'élève à 53,3 % contre 46,2 % seulement dans les trois pays voisins.
Quant à la formation des travailleurs en Belgique, elle est de 6,5 % de la population de 25 à 64 ans contre une moyenne de 8,4 % au niveau européen.

" La Libre Entreprise " du 19 juillet 2003 constate que : Cela vaut non seulement pour la Dimona mais pour le reste des déclarations.
La raison en est très simple et nous l'avons déjà soulignée à plusieurs reprises, y compris dans notre livre PME. Quand le gouvernement prépare une simplification administrative, c'est toujours pour simplifier le travail des fonctionnaires et augmenter les possibilités de contrôle. Si le gouvernement veut augmenter l'emploi, c'est en simplifiant les procédures en faveur des PME et en diminuant les contrôles.

L'ONSS adore se compliquer la tâche et celle des entreprises. A sa décharge, il faut dire que le gouvernement fait tout pour compliquer la législation sociale et les déclarations ONSS. Et ce n'est certainement pas une Laurette, qui ne comprend rien, qui aurait pu simplifier et elle ne s'est pas privée, d'ailleurs, de tout compliquer.
Bonne chance d'ailleurs pour la justice de Laurette !

L'ONSS, elle, parvient à envoyer quatre assignations différentes pour le même objet et utilise des avocats menteurs, pervers et vicieux pour arriver à ses fins au détriment des entreprises et de l'emploi.
A plusieurs reprises, nous avons offert nos services au gouvernement, à Laurette, à l'ONSS et à Zenner en particulier. Offres laissées sans réponses.
Vous ne voudriez quand même pas introduire des gens sérieux dans ce dépotoir de démagogues qui tuent l'emploi !


23 juillet 2003

PME ET REPARTITION DE L'EMPLOI

Voir :
A titre indicatif :
Emplois dans les PME :
Au 30/06/1986, 179.453 PME de moins de 100 personnes offraient 876.174 emplois.
Au 30/06/1988, 204.804 PME de moins de 100 personnes offraient 976.262 emplois.


L'AVENIR GRACE AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Dans le secteur privé, les travailleurs manuels sont passés de 1.132.480 en 1993 à 1.145.849 en 1997 et les travailleurs intellectuels de 1.006.187 à 1.070.163.

Au total, les PME de moins de 100 personnes occupaient 1.348.184 personnes soit 60,84 % des travailleurs en 1997 contre 1.290.255 personnes soit 60,21 % en 1993.

L'importance des PME continue à croître malgré les fusions, les rachats et les très nombreuses disparitions. Il existe donc toujours un véritable dynamisme entrepreneurial surtout dans les domaines de l'informatique et de la haute technologie.

Pendant que nos grandes sociétés se font reprendre par de grandes entreprises étrangères, les PME continuent à foisonner tout en ne bénéficiant que de 5 % des aides publiques.

Chacun a sa chance de trouver du travail dans une PME pour autant que le patron sente une véritable motivation de la part de celui qui se présente. Le diplôme a peu d'importance si ce n'est à titre indicatif et les examens divers d'embauche n'ont pas la cote. Heureusement d'ailleurs car certains qui s'avèrent très valables n'auraient eu aucune chance d'être engagés d'après leurs résultats.

Les travailleurs les plus demandés actuellement sont : de préférence bilingues et ayant une bonne connaissance de l'informatique.