PENSIONS DES INDEPENDANTS : AVIS DE LA FPMEB


Travailler après l'âge de la retraite
Beaucoup d'indépendants se demandent si leur pension augmente s'ils continuent à travailler après l'âge de la retraite.
L'Union Catholique des Pensionnés (U.C.P.) nous confirme que les travailleurs salariés et indépendants ne sont pas obligés, comme les travailleurs du public, de prendre leur pension à 62 ans pour les femmes ou 65 ans pour les hommes (hors règlement de travail).

La carrière se poursuit donc et le calcul est effectué à raison d'1/45 pour un homme, d'1/42 pour les femmes (actuellement) sur base de la rémunération annuelle brute en régime salarié et sur le revenu qui a servi au calcul des cotisations en régime indépendants.

C'est donc un calcul identique, avant ou après l'âge de la retraite à condition que la pension de retraite ne soit pas payée.

La carrière ne peut être supérieure à l'unité soit 45/45-42/42-43/43 bientôt pour les femmes mais ce sont toujours "les meilleures années" qui sont attribuées.


Il n'y a donc intérêt à continuer à travailler que si les revenus sont très supérieurs à ceux des années précédentes et en cas de carrière incomplète.

Cotisation petits risques après la pension
Les indépendants qui ont une carrière mixte ne doivent plus les payer lorsqu'ils ont pris leur pension.
Toutefois, pour cela, ils doivent envoyer à leur mutuelle un certificat que doit leur envoyer l'Office National des Pensions. Celui-ci ne l'envoie pas et l'indépendant ignore ses droits, la mutuelle feint d'ignorer que l'indépendant a pris sa pension

Chiffres
Sur les 3.126 miliards de francs belges que l'Etat fédéral encaisse chaque année en impôts, taxes et accises, il en garde 1.672 milliards pour ses propres dépenses.
Parmi celles-ci, il doit consacrer quelque 550 milliards de francs belges pour les intérêts de sa dette.

Ce chiffre est à comparer aux 75 milliards de francs belges consacrés aux pensions de 500.000 indépendants.