RELIGION MUSULMANE

Nous pourrions résumer notre position en : « Pas de droits de l’homme pour les ennemis des droits de la femme ».
Ce serait trop simple, il faudrait ajouter : « Pas de droits démocratiques pour les ennemis de la démocratie », c’est la position de l’Algérie soutenue par l’Europe et celle de l’armée turque.

Il faudrait revoir complètement le CORAN avant d’admettre la religion musulmane comme représentative dans un pays démocratique. Voir à ce sujet le livre récent de Trigano : "La démission de la République, Juifs et Musulmans en France", publié chez PUF. Il estime comme nous :
  1. Que les Musulmans doivent clairement et officiellement renoncer au Jihad (sauf à la spiritualiser, explicitement)
  2. Accepter la liberté de religion
  3. Accepter l'égalité des Musulmans et des non-Musulmans, l'égalité des hommes et des femmes, renoncer à l'esclavage.

Pour les Musulmans, il n’y a que trois sortes de pays : Le CORAN prévoir toujours, outre l’application de la Charia, la peine de mort pour les apostats, pour celles qui épousent des non- Musulmans ainsi que pour tous les athées.


Conseils des cultes musulmans en Belgique

En Belgique, désormais, aucune cérémonie officielle ne pourra avoir lieu sans la présence d'un rabbin, de deux muftis : sunnite et chiite, d'un imam, de trois évèques : protestant, orthodoxes et catholique, ainsi que d'un représentant du culte laïque. Seuls restent encore à régler les ordres de préséance. Sera-ce l'âge, l'ancienneté dans le pays, le nombre d'adhérents, leur participation à la lutte contre le racisme et leur aide à l'envahissement du pays et à la non intégration des immigrés, toutes les possibilités sont ouvertes et font actuellement l'objet d'intenses conversations diplomatiques et autres.

A titre de réciprocité et grâce aux interventions de leurs centres pour l'Egalité des chances et la lutte contre le racisme ainsi que de leurs ligues des droits de l'homme agresseur et envahisseur, le Maroc, la Libye, l'Arabie Saoudite, l'Algérie et autres pays musulmans comme l'Afghanisan, l'Iran ou le Pakistan vont créer un Exécutif des Chrétiens du pays ainsi qu'un consistoire juif afin que les différents cultes représentés par ces organisations puissent bénéficier des avantages qui reviennent aux cultes reconnus actuellement avec subsidiation notamment des réseaux d'enseignement.

26 août 2003