LES LOIS LINGUISTIQUES TROP PEU RESPECTEES