ECOLO S'INTERESSE AUX P.M.E. ET A L'ECONOMIE

Ayant été invité à une conférence de presse donnée par Ecolo et constatant que dans leur programme ils s'intéressaient tout d'un coup aux PME, je m'y suis rendu.
Heureusement car j'ai appris, notamment, que les "contraintes économiques ne constituent pas une fatalité incontournable".
Nous voilà rassurés, il n'y a plus que les contraintes sociales qui constituent une fatalité incontournable.

Georges Marchais doit être bienheureux, lui qui déclarait avec assurance et sans rire que l'augmentation des salaires et appointements n'était jamais une cause d'inflation.
Ben c'est évident, il suffit que les entreprises et particulièrement les entreprises publiques ne répercutent pas dans leurs tarifs les augmentations de charges et il n'y a pas d'inflation. C'est incroyable qu'on n'y ait pas songé avant les écocolos.
Un journaliste demanda si Ecolo était toujours en faveur de l'égalité de traitement pour les allocations familiales des enfants des indépendants et des salariés.
Bien sûr, répondirent les Ecolos puisqu'il s'agit d'un droit de l'enfant mais les autres y sont opposés.

Alors là, c'est étonnant. Aurions-nous affaire à des partis hypocrites qui proclameraient leur profond attachement aux droits de l'enfant mais traiteraient ceux-ci de manière inégalitaire.
Laissons donc entièrement à Ecolo la responsabilité de pareilles déclarations.
Ayant posé une question en la remettant dans son contexte, j'ai été immédiatement interrompu par le camarade Philippe Defayt, à qui j'ai demandé de bien vouloir poursuivre ma question , ce qu'il accepta très sportivement.

Un journaliste syndicaliste intervint alors en déclarant que n'étant pas journaliste professionnel, je n'avais pas à souligner d'éventuelles contradictions ou erreurs des organisateurs de la conférence de presse mais à boire toutes leurs paroles.
Nous étions de nouveau en pleine pensée unique.
Quant à Jacky Morael, Dieu que cet homme a changé. On comprend tout de suite pourquoi sa cote de popularité a baissé. Ce camarade à force de paraître à la télévision croît vraiment qu'il est arrivé et que sa pensée comme celle de Mao Tsé Toung s'impose d'évidence.