CHRETIENTE DANS LA CONSTITUTION EUROPEENNE

Le simple bon sens et celui des réalités de même que l’objectivité doivent nous rappeler que la culture, l’humanisme et la civilisation européenne sont d’origine chrétienne. Il est donc normal de le rappeler en préambule.

L’enseignement, l’Art, la protection et la considération de la femme sont d’origine chrétienne. Il ne faut pas s’en cacher puisque notre passé fait notre fierté. Bien sûr, les liégeois ont détruit leur cathédrale. Le Palais des Princes Evêques n’a échappé que de peu à la sottise de leurs ancêtres et ils sont obligés de fabriquer des ersatz temporaires pour se rappeler leur passé. Devons-nous suivre leur exemple au nom d’une laïcité détournée de son véritable sens soit : « croyants qui ne sont pas clercs ». Dans le temps, peu de gens osaient s’affirmer athées mais c’est aussi du passé et c’est sans crainte que chacun peu s’affirmer athée et non faussement laïc comme aujourd’hui.

26 août 2003