FPMEB
FEDERATION DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DE BELGIQUE
SECRETARIAT GENERAL : rue de Stalle 90 - 1180 BRUXELLES
Téléphone : (02) 376.44.97 - FAX : (02) 376.01.71 - Email : fpmeb.bvkmo@skynet.be

CHIFFRES CLES POUR L'ECONOMIE BELGE
Mise à jour : 28 mars 2012

SECTEUR PUBLIC

LES PME

CHOMAGE ET EMPLOI

TEMPS PARTIEL

*
Philippe DEFEYT, économiste écolo a expliqué à la télévision le dimanche 10 septembre 2009 qu’en fait, en tenant compte des chômeurs âgés et des pré pensionnés, la Belgique compterait actuellement 650.000 chômeurs. Il y a en outre 300.000 surendettés qui ne savent donc plus faire face à leurs échéances. Il faut bien entendu y ajouter les victimes d’assuétudes, soit les drogués, les alcooliques, les esclaves du jeu ou de l’ordinateur et les acheteurs compulsifs. Ajoutons y tous ceux qui dépendent totalement ou partiellement des CPAS et on obtient théoriquement plus de 15 % de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté.


FAILLITES, CONSTITUTIONS ET CESSATIONS D’ENTREPRISES EN 2011
(ARTICLE PARU DANS SURVIVRE N°208, PAGE 4)

Une entreprise active sur 84 a fait la culbute. 10.528 faillites, un record absolu (+5,86%).
Le mois de décembre bat aussi un record : avec 941 faillites, nous avons le mois de décembre le plus dommageable jamais enregistré.
Pour 2012 aussi, nous attendons une année turbulente.

La nouvelle Loi relative à la Continuité des Entreprises a clairement plus de succès que la législation antérieure. Cependant, on l’utilise trop peu pour permettre aux 55.000 entreprises en graves difficultés de sortir de l’impasse à temps. Quoique la loi ait déjà modéré les chiffres en matière de faillites de 2010, il s’avère que son usage mène surtout à des ‘faillites prononcées à une date ultérieure’. En fin de compte, il s’avère que plus de 70% des entreprises invoquant la loi susmentionnée, néanmoins déposent leur bilan deux années plus tard.

Tendances fédérales et régionales des constitutions.
La Région wallonne fait enregistrer 27,7% de toutes les constitutions en 2011 (en 2010, il s’agissait de 27,2%, en 2009 27,1%, en 2008 de 27,3%, en 2007 de 27,4%).
La part des nouvelles constitutions exerçant leur activité en Belgique mais ayant leur siège à l’étranger (plutôt des associations formées selon le droit étranger comme des Ltd) a évolué dans une large mesure les dernières années: la où en 2005 seulement 0,83% des nouvelles constitutions représentait des formes juridiques ‘exotiques’, ce chiffre a évolué en 2009 et 2010 à plus de 3,4 % du total. Cette part a légèrement baissé suite à, entre autres, la création des SPRLS-S en mi-2010.

Les formes juridiques traditionnelles
Des études ont démontré que la création de grandes entreprises en particulier - des SA - a une influence positive sur l’évolution des faillites (le potentiel économique qu’elles créent est transféré à d’autres entreprises), alors qu’une hausse de la création de petites entreprises et micro entreprises a un impact clairement aussi négatif sur l’évolution des faillites.

La SPRL-S
D’une part, nombre de gens n’osent pas faire de démarches vers l’Entrepreneuriat de peur que, en cas d’un échec possible, leurs fonds propres soient absorbés. Une SPRL est en la matière un bon amortisseur: en cas d’une débâcle, on perd le capital rassemblé dont le minimum légal a été fixé à 18.550 EUR.<
BR> Les caractéristiques et les problèmes soulevés par la SPRL-S sont clairement traités dans les « SURVIVRE » n° 208 p.7 et 186 p.9

Source de l’ensemble :
Graydon Belgium nv/sa | Uitbreidingstraat 84-b1 | BE-2600 Berchem
T: 0032 (0)3 280 88 00 | F: 0032 (0)3 280 88 99 | info@graydon.be | www.graydon.be

CONJONCTURE (paru dans Survivre n° 210 page 5)
En 2011, 10224 entreprises ont fait faillite (+6,8%)
En 2011, 10 224 entreprises ont fait faillite en Belgique, soit 6,8% de plus qu’en 2010. Le nombre d’emplois perdus a toutefois baissé de 2,1% : 23 112 en 2011 contre 23 614 en 2010, a annoncé le SPF Economie.
L’augmentation du nombre de faillites a été la plus forte dans la Région de Bruxelles Capitale (2348, +22,6%) et plus modérée en Wallonie (2968, +8,4%). La Flandre, quant à elle, affiche une légère baisse (4908, +0,2%). La forte hausse du nombre de faillites d’entreprises n’occupant aucun salarié (6197, +17,6%) est remarquable en 2011. Le nombre de faillites d’entreprises occupant de 1 à 4 salariés, en baisse de 5,7% se chiffre à 3087. Les grandes et moyennes entreprises (occupant 50 personnes et plus) ont été moins nombreuses à faire faillite : 36 en 2011 contre 43 en 2010 (-16,3%). Au total, 13513 emplois à temps plein (-4,1%) et 5676 à temps partiel (-3,1%) ont disparu. De plus, 3523 employeurs salariés ont perdu leur emploi. (Belga)
Nous publions ce document car il diffère de celui de GRAYDON déjà publié afin que chacun puisse tirer ses propres conclusions