EMPLOI DES CADRES DE PLUS DE 50 ANS


Il me semble qu'on oublie un élément très important quand on parle du sous-emploi des cadres de + de 50 ans, c'est la question des préavis beaucoup trop longs, des obligations supplémentaires comme les pré pensions et autres gadgets coûteux qui découragent particulièrement les PME d'engager des cadres déjà de plus de 40 ans.

Si le préavis d'un cadre engagé après 45 ans n'était dans tous les cas que de 6 mois maximum, si la réduction du temps de travail entraînait une diminution proportionnelle des rémunérations et si les durées de préavis pouvaient être déterminées lors de l'engagement, il y aurait beaucoup plus de cadres au travail après 50 ans.

Et alors que l'on tente de prolonger les possibilités d'engagement pour les plus de 50 ans, l'incompétente ou hypocrite Laurette introduit une charge supplémentaire sous la forme de droit à l'outplacement pour les plus de 45 ans soit 60.000 fb supplémentaires plus les ennuis. On engage beaucoup plus facilement quand on peut désengager plus facilement et sans trop de frais mais la politique actuelle est désastreuse pour les cadres de plus de 45 ans et maintenant même de plus de quarante ans qui ont perdu leur emploi.

Notre principal problème est de faire connaître notre point de vue et la réalité aux journalistes et hommes politiques.
Nous lisons sous la signature de Michel Renard dans le numéro 11 de novembre 2002 du Journal de la centrale des employés que : " les journalistes renoncent actuellement à une véritable politique d'information et ne développent pas l'intelligence populaire. Ils ne comprennent plus les enjeux d'un problème, ne recoupent plus les informations pour se faire confirmer les hypothèses, etc. … . Beaucoup de journalistes admettent qu'il ne leur est plus possible d'ouvrir des bouquins et ne peuvent plus instruire un sujet complètement "

C'est un peu l'impression de la Fédération des Petites et Moyennes Entreprises de Belgique (FPMEB) qui peut se plaindre, à juste titre, de la mauvaise information des journalistes à propos des P.M.E. .

C'est pourquoi la FPMEB, a édité un livre " La PME ? Un combat à préparer et à gagner chaque jour - Comment éviter ou faire face aux litiges " 40 ans d'histoire économique et sociale en Wallonie . Grâce à sa table des matières, vous pourrez vous référer à l'avis et à la situation des PME face à l'ensemble des problèmes auxquels elles se trouvent confrontées.

Vous pouvez également retrouver la totalité de la table des matières sur notre site : www.fpmeb-bvkmo.be/Editions.html .

Nous espérons ainsi vous permettre d'objectiver davantage et plus facilement les problèmes qui concernent les PME et par conséquent l'emploi.

Jean Solé,
Président
7 avril 2003