ACCELERER LE COURS DE LA JUSTICE

Un des moyens les plus simples est évidemment d'obliger les juges à émettre à chaque comparution un jugement de remise pour les affaires qu'ils refusent ou ne peuvent juger ce jour-là. Ce peut être un simple formulaire. Bien sûr, ils devraient indiquer si nécessaire ce qu'ils demandent aux parties. Par exemple :


Chacun pourrait ainsi tirer ses propres conclusions sur les responsabilités des retards de la justice et sur l'art de faire perdre leur temps aux juges et aux différentes parties.